L’arte povera soluble dans le spectacle : Jannis Kounellis

Janis Kounellis, ST 1969 (un lit de camp avec une cage abritant six rats)

Janis Kounellis, ST 1969 (un lit de camp avec une cage abritant six rats)

en espagnol

Autre exposition terminée, celle de Kounellis à La Monnaie. C’était une exposition qui avait tout pour réussir : un artiste important, essentiel même de l’arte povera; un univers connu, sacs de jute, tas de charbon et plaques de fer, où le spectateur trouve aisément ses repères; un discours à la fois rebelle et constructif. Et pourtant, rapidement, le malaise s’installe, on sent que ça ne fonctionne pas, on tente de comprendre ce qui dérange. Serait-ce le conflit entre la brutalité des pièces et l’élégance surannée des lieux, moulures et vue sur la Seine ? Seraient-ce la redondance des effets un peu trop évidents, des rats en cage et des poissons rouges jusqu’au portemanteau fantôme et au lustre de couteaux très design ? Serait-ce la trop grande évidence de certaines pièces, où la moindre déchirure d’une tôle est censée évoquer Saint Thomas devant la béance de la plaie du Christ ?

Jannis Kounellis, ST, 1993 (neuf balances suspendues par des tiges en métal avec du soufre)

Jannis Kounellis, ST, 1993 (neuf balances suspendues par des tiges en métal avec du soufre)

Le discours se dilue dans le spectaculaire, la matière brute et pauvre devient décor de théâtre, la mise en scène sophistiquée étouffe les œuvres et les anémie. N’en réchappent, à mon sens, qu’une ou deux pièces fines, élégantes, presque hors-lieu : des verres devant la vitre, des plateaux de balance dans l’entrée avec de vaporeux tas de soufre jaune, et leur ombre. Quelques moments d’équilibre élégant dans une exposition bien trop pesante. Dommage.

Photos de l’auteur

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s