Monument pour une poétesse défunte

20170630_000538

Vue d’exposition : Ângela Ferreira, Talk Tower for Ingrid Jonker, 2012, à Appleton Square, Lisbone, 2017

La poétesse sud-africaine Ingrid Jonker s’est suicidée le 19 juillet 1965, à l’âge de 32 ans en se noyant dans l’océan à Three Anchor Bay près du Cap, en face de Robben Island (un film sur sa vie). Lors de son discours inaugural devant le premier parlement démocratique d’Afrique du Sud le 24 mai 1994, Nelson Mandela a lu un de ses poèmes « The Child who was shot dead by Soldiers in Nyanga« . Dans l’espace du centre d’art Appleton Square (jusqu’au 27 juillet), la voix rauque de Mandela lisant ce poème résonne. Dans l’autre salle, l’artiste portugaise Ângela Ferreira présente la maquette d’une tour constructiviste qu’elle aimerait construire sur cette plage en hommage à Ingrid Jonker (déjà montrée à Londres). Cela s’inscrit dans la lignée de son travail moderniste autour de la colonisation. C’est une pièce forte et sobre, accompagnée de quelques dessins préparatoires de cette tour (et du monument de Tatline, inspiration évidente), et de photographies par Paul Grendon de la plage du drame.

Paul Grendon, Mouille Point, 6.20pm, 10 mai 2012

Paul Grendon, Mouille Point, 6 pm, 10 mai 2012