« Saison France Israël »

[MàJ le 9 juin]

en espagnol

Je suis peut-être le critique d’art français ayant le plus écrit sur les artistes contemporains israéliens (juifs) : Micha Ullman, Yael Bartana, Sigalit Landau, Michal Rovner, Ori Gersht, Avner KatzGuy Ben-NerDani KaravanMoshe Gershuni, Miri Segal, Omer FastAïm Deüelle Lüski, Miki Kratsman (dont j’ai même présenté le travail lors d’une conférence en 2012 au Musée d’Art Moderne d’Alger), mais aussi des artistes un peu moins connus (Joseph Dadoune Pavel Wolberg, Guli Silberstein, Nurith AvivLili AlmogHaim MaorShuka Glotman, Gal Weinstein, Yaron Leshem, Igael ShemtovTami Notsani, Maya Zack, …) et bien d’autres, à l’occasion d’expositions ici ou là-bas. Je témoigne beaucoup d’intérêt, et beaucoup de respect pour cette scène artistique, ce qui ne m’empêche pas de garder (comme toujours) un oeil critique, en particulier en démontant certains mythes (ici aussi), et de m’intéresser aussi à la scène artistique palestinienne, de Mona Hatoum à Ahlam Shibli et Taysir Batniji, et à celle du Golan occupé.

Mais je ne vais pas écrire de critiques d’une série d’expositions qui vont avoir lieu cette année dans le cadre d’une « Saison France Israël » (qui, outre les arts plastiques, comprend aussi des manifestations musicales, théâtrales, chorégraphiques, etc.). Cette « Saison » va être inaugurée le 5 juin, Emmanuel Macron invitant (pour la troisième fois en un an) Netanyahou à Paris pour l’occasion. Sous couvert d’événements culturels, cette « Saison » est une manifestation de propagande de la part du gouvernement de l’état d’Israël, tentant par tous les moyens (« greenwashing » écologique, « pinkwashing » homophile, « techwashing » de la « start-up nation », etc.) de faire oublier sa nature violente, belliqueuse et coloniale, et espérant que quelques manifestations culturelles effaceront dans l’esprit des  Français l’évidence que ce gouvernement d’extrême-droite refuse toute solution autre que la colonisation. Au lendemain des tueries de Gaza, l’inauguration de cette « Saison » est une infâmie dont se rendent coupables nos gouvernants, les institutions culturelles et les artistes qui y participent.

De ce fait, je ne rendrai compte d’aucune des manifestations artistiques qui vont se dérouler en France dans le cadre de cette « Saison » dans les lieux suivants : Musée de la Chasse et de la Nature, Centre Pompidou, Musée d’Art moderne de la Ville de Paris, Frac Provence Cöte d’Azur (Pascal Neveux récidive..), Fondation Vasarely et quelques autres institutions en PACA (la seule région à avoir accepté de s’enrôler sous cette bannière). Il est regrettable que ces institutions officielles n’aient pas la moindre conscience que leur participation à cette « Saison » sert avant tout de propagande pour le gouvernement d’extrême-droite d’un état criminel. Elles vont se justifier en disant « nous ne faisons pas de politique », « nous montrons aussi des artistes arabes / palestiniens ». Or participer à cette « Saison » est un acte politique, et montrer des artistes arabes n’est en rien une justification : on ne peut mettre sur le même plan oppresseur et opprimé, colonisateur et colonisé.

Je dois avouer une certaine ambiguïté sur la question du boycott culturel, d’autant plus que certains des artistes montrés à Paris (Roee Rosen, Ron Amir) ont, je crois, une position politique plutôt opposée à celle de leurs gouvernants. Je pense avoir amplement démontré que je ne boycotte pas les artistes israéliens, mais j’ai jugé que, comme cet effort concerté utilise l’art à des fins propagandistes, il devait être boycotté. J’irai peut-être voir certaines de ces expositions, mais je n’écrirai pas.

J’invite tous les critiques d’art à refuser d’écrire sur ces manifestations. Et s’ils sont contraints de le faire, qu’au moins ils remettent cette « Saison » dans son contexte, celui d’un effort de propagande visant à dissimuler des crimes.

Par ailleurs, cette « Saison » a aussi un volet en Israël, où trois artistes plasticiens de la scène française vont exposer : Christian Boltanski, Tatiana Trouvé et Loris Gréaud. A l’heure où de nombreux artistes du monde entier refusent de se rendre en Israël pour protester contre la politique de colonisation et les tueries de Gaza, ces trois-là n’ont pas le courage et la dignité d’une Natalie Portman, dernière en date à avoir refusé d’être instrumentalisée par cette propagande. Christian Boltanski, que j’ai contacté, m’a répondu que son exposition Lifetime (qui vient d’ouvrir) était une exposition itinérante (Shanghaï, Tokyo, ..) programmée longtemps à l’avance et que c’était un hasard qu’elle soit présentée à Jérusalem au moment de cette « Saison » (il a aussi utilisé l’argument classique « j’ai aussi des projets avec des Palestiniens »); en somme, il a accepté d’être instrumentalisé au service de cette propagande, même s’il n’a pas été moteur. Tatiana Trouvé, dont l’exposition commence le 7 juin, n’a pas daigné me répondre. Quant à Loris Gréaud (au Musée de Tel-Aviv en octobre), contacté le 23 mai, il a promis de me répondre, et je citerai sa réponse ici quand il l’aura fait.

Autant je pense que le fait d’écrire à Macron ne sert pas à grand’chose (mais voici quelques artistes français qui l’ont fait, et quelques Israéliens) et écrire aux musées non plus, autant on peut espérer que des hommes et femmes respectables comme Boltanski, Trouvé et Gréaud, ayant montré en d’autres occasions qu’ils étaient porteurs de valeurs humaines de dignité et de justice, puissent être sensibles à une opinion publique leur demandant de ne pas participer à cet effort honteux de propagande, et se resaississent

J’invite donc tous les amateurs d’art à leur écrire pour leur demander d’annuler leur participation. Je ne peux vous donner leurs adresses mail personnelles, mais ils sont joignables via Facebook, leur galerie, ou leur site, respectivement.

[Mise à jour : plusieurs milliers de lecteurs de ce billet, plusieurs dizaines de réactions positives, et quelques ajouts :
En France:
Bernard Plossu a décidé d’annuler sa participation à une exposition faisant partie de cette « Saison » à laNonMaison.
– L’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne organise un colloque en France et en Israël sous l’égide de la « Saison ». Si vous voulez contacter les intervenants pour les dissuader de participer à cette « Saison », les adresses mail des universitaires français sont en général sur le site de leur université.

En Israël :
– le couple Lemaître, collectionneur de vidéos, va montrer sa collection au Musée d’Herzliya. Deux artistes de la scène française ne souhaitent peut-être pas être associés à cette propagande : écrivez-leur pour les convaincre. Clément Cogitore sur son site, et Anri Sala via sa galerie
– 
Laurent Montaron doit exposer au CCA de Tel-Aviv : convainquez-le aussi de se retirer de cette saison propagandiste en écrivant à sa galerie.]

Partagez ce billet. Les commentaires seront évidemment modérés pour éviter les insultes prévisibles.

Publicités

13 réflexions sur “« Saison France Israël »

  1. djemai dit :

    Je confirme l’intervention de Marc LENOT au MAMA d’Alger à propos d’un artiste israélien ce qui est rare à Alger ou c’est prohibé, et pour preuve un jeune blogueur algérien à eu 10 ans de prison pour avoir publié une vidéo ,une discussion avec un parlementaire israélien,et je suis fier de voir qu’il y a encore des hommes qui dénoncent la sauvagerie du gouvernement israélien vis à vis des palestiniens ,par leur prise de position courageuse,sans oublier les artistes et intellectuels en Israël qui s’opposent à l’abus d’autorité du pouvoir d’Israël.Bravo Marc d’être du coté des opprimés!!!

    J'aime

  2. Chr dit :

    ahhhhh enfin une voix qui s’élève contre cette opération scandaleuse !!! bravo et merci ! je vais protester auprès des trois articles que vous citez amicalement christine Bole Richard je fais suivre votre mail a Michel Bole Richard qui est scandalisé par cet événement, qui a suscité très peu de réactions.. après le massacre de Gaza peu de temps auparavant..

    Envoyé de mon iPhone

    >

    J'aime

  3. jp guichard dit :

    Merci pour cette position qui vous fait honneur. Et merci aussi pour la qualité de vos critiques, pour les découvertes que vous proposez.

    J'aime

  4. Jean-Luc Amand FOURNIER dit :

    Bravo pour votre position. Je la partage entièrement ainsi que les réflexions qui l’accompagne. Je me suis permis de faire passer votre article à plusieurs dizaines de personnes ou d’institutions du monde de l’art français. Je ne suis pas toujours d’accord avec vos critiques, nous nous sommes déjà expliqués quelquefois, mais vos arguments sont toujours solides et construits. C’est donc toujours un plaisir de débattre avec vous.
    Et pour cet article, je suis entièrement à vos côtés.

    J'aime

  5. art42morrow dit :

    dieu que vous aimez donner des leçons! c’est vrai que VOUS feriez sans doute tellement MIEUX que les Israéliens à leur place… mais bien entendu! voyons, car si vous en doutiez, vous ne vous permettriez pas de condamner avec autant de jouissance un pays démocratique (voyez-vous, c’est l’inconvénient de la démocratie: on PEUT élire des fachos) incroyablement vulnérable qui en bave déjà pas mal comme ça par ailleurs.
    mais qu’est-ce que cela peut-il bien vous faire, qu’Israël protège ses femmes, ses artistes, ses homos, ses handicapés?… tapez-lui donc dessus, et gaiement encore, vous le bon français qui êtes si sûrs de vous et TELLEMENT supérieur à cette bande de fachos sionistes. on a qu’a voir comment l’europe traite ses migrants et la France, ses arabes… c’est sûr qu’on a de qui la ramener

    [A la suggestion d’Antoine Block, j’ai laissé ces commentaires propagandistes comme illustrations du degré d’aveuglement, de haine et de mauvaise foi de certains]

    J'aime

  6. art42morrow dit :

    donc je me désabonne de votre blog. mais tout va bien: je sais que vous en vous en réjouirez presque, vous qui êtes si sûr de vous… sachez toutefois que de mon coté, je le regrette. oui, c’est dommage.
    et par ailleurs, merci de ne pas valider mon commentaire précédent pour publication! je ne m’adressais qu’à vous et je n’ai aucune envie que vos sbires se jettent à mes mollets avec leurs arguments prêts-mâchés. en l’occurrence, je les connais TOUS très bien, vous arguments, merci, on me les a déjà aboyé à la gueule mainte et mainte fois. c’est bon.
    je tenais juste à vous dire que je suis déçu. mais finalement, vous vous en foutrez certainement plus que moi! LOL les anti-sionistes enragés, généralement, sortent rarement de leur zone de confort puisque, je le redis une dernière fois, vous ne doutez de rien.
    cordialement,
    vC

    [A la suggestion d’Antoine Block, j’ai laissé ces commentaires propagandistes comme illustrations du degré d’aveuglement, de haine et de mauvaise foi de certains]

    J'aime

  7. LAMBERT ALAIN dit :

    ce soir, 4 juin, Beaumarchais était parmi nous par le petit écran que regarde le peuple. Qu’aurait il dit de cette mascarade des grands de ce monde et de notre (roi) qui nous prend pour des ânes.

    J'aime

  8. Jean-Luc Amand FOURNIER dit :

    Je viens de m’apercevoir que le photographe Bernard Plossu a accepté de participer à cette mascarade à la « Non Maison » à Aix-en-Provence par une exposition du 23/09 au 24/11, travail en dialogue avec celui de Oran Hoffman en résidence. Exposition à boycotter bien évidemment.

    J'aime

  9. JF dit :

    Bonjour
    Merci pour cet article courageux. Je signale une prise de position aussi courageuse de la grande chorégraphe lyonnaise Maguy MARIN et son équipe qui déclare : « Nous n’irons pas en octobre prochain jouer au Susanne Dellal Center à Tel- Aviv dans le cadre de la saison France-Israël. »
    ( https://ramdamcda.org/actualite-mm/saison-france-israel ) et ceci alors que l’engagement était signé. Bravo à ces artistes.

    J'aime

  10. Jean Daubas dit :

    Merci Marc pour cette réaction qui devrait être celle de tous les artistes, critiques, commissaires,face à l’irresponsabilité et surtout l’hypocrisie de nos gouvernants.
    Que l’art soit instrumentalisé par les politiques, cela n’est pas nouveau, loin s’en faut ! Mais l’artiste a le devoir de résister à cette récupération, c’est ce qui garantit l’authenticité de son geste artistique.
    Ce à quoi nous assistons et que tu pointes si bien est d’ailleurs une des conséquences de l’annexion de l’art par la culture. La culture est devenue un champ économique majeur de nos systèmes, de plus en plus liée à la communication et l’événementiel et, de moins en moins, à l’art. Miroir aux alouettes pour pas mal d’ artistes plus avides de « promotion » que réellement défenseurs de leur engagement artistique.
    Jean Daubas, artiste photographe

    J'aime

  11. Gabriel Baudrand dit :

    Votre haine d’Israël, petit pays démocratique entouré de théocraties, de mouvements terroristes et de dictatures sanglantes qui ont juré sa disparition est étonnante. Que vous nous en fassiez part, encore plus. A un critique d’art, je demande des critiques d’art, et pas de déverser des insanités. Ce commentaire ne paraitra pas, je tenais juste à vous faire part de mon indignation. La campagne de boycott d’Israël à laquelle vous participez est infâme. Peu importe votre réaction, je quitte cette page dès maintenant.

    [A la suggestion d’Antoine Block, j’ai laissé ces commentaires propagandistes comme illustrations du degré d’aveuglement, de haine et de mauvaise foi de certains]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s